BTS, IUT  : stop ou encore ?

Mercredi 22 février 2017 - 09:15

Poursuivre des études au-delà du BTS ou du DUT pour consolider sa formation n’est pas toujours le moyen le plus sûr pour répondre aux demandes des entreprises. Explications.
Ce furent les fleurons de notre système éducatif. Créés à l’acmé des « trente glorieuses », les brevets de techniciens supérieurs (BTS) et les diplômes universitaires de technologie (DUT) devaient accompagner la modernisation de l’industrie et des services, en alimentant le marché de l’emploi en ­cadres intermédiaires immédiatement opérationnels. Ces derniers allaient en outre porter la démocratisation scolaire, en offrant des possibilités de poursuites d’études aux tout jeunes baccalauréats technologiques, puis, à partir de 1985, professionnels, qui accueillaient des élèves issus de familles le plus souvent non diplômées. La France développa ainsi une ingénierie pédagogique qu’elle exporte aujourd’hui encore.
 

 

Veille disciplinaire proposée par Patrick MONTROZIER