La cybersécurité a un fort potentiel de développement 

Samedi 6 février 2016 - 09:30

Frédéric Rémi est directeur général d’Amossys, une PME rennaise spécialisée dans le conseil et l’expertise en ­sécurité informatique.

Vous avez récemment recruté un diplômé du mastère spécialisé de Télécom ­ParisTech. Que pensez-vous de cette ­formation par ­rapport aux besoins du marché ?

Chez Amossys, nous recherchons différents profils. Nous recrutons des experts très pointus, mais nous avons également besoin de personnes capables de manager et d’avoir une vision plus large de la filière cyber­sécurité.Très connu dans le domaine, le mastère spécialisé de Télécom ParisTech permet de recruter ce type de ­cadres. D’autant plus que certains diplômés sont en reconversion ou suivent la formation pour se spécialiser et ont eu une première expérience dans le management de projet en cybersécurité. Nous avons, par exemple, embauché récemment un ancien militaire qui a travaillé dans la cyber­criminalité.Nous recrutons aussi à la sortie d’écoles d’ingénieurs ou après des formations universitaires. Cela dépend des postes que l’on cherche à pourvoir et, dans une entreprise comme la nôtre, la gamme est très vaste. Cela peut aller du hackeur éthique à une personne capable de faire de l’audit, en passant par quelqu’un qui a des compétences pointues en cryptologie, par exemple...

 

Veille disciplinaire proposée par Patrick MONTROZIER