La place des autrices dans l’enseignement des Lettres

Philippe Gambette (LIGM, université Paris-Est Marne-la-Vallée) est intervenu dans le cadre du cercle d’études des Lettres pour proposer une communication intitulée La place des autrices dans l’enseignement des Lettres.

Présentation de la communication

Outils présentés

George — le deuxième texte

George — Le deuxième texte est une plateforme web qui met à disposition des professeur·e·s (et du grand public) une base de textes écrits tant par des femmes que par des hommes, de la manière la plus exhaustive et paritaire possible. L’objectif est de donner plus de visibilité aux autrices dans les programmes scolaires, afin que les jeunes puissent s’identifier à des figures fortes, sans distinction de genre.

VisiAutrices

Le projet de recherche VisiAutrices vise à mesurer et caractériser la place des femmes dans l’enseignement des lettres dans le secondaire et le supérieur, et son évolution. En effet, les femmes de lettres restent peu présentes dans les programmes, du secondaire à l’université : aucune au programme du baccalauréat littéraire de 2002 à 2017, 4% dans les annales des épreuves anticipées de français du baccalauréat de 2012 à 2016, 5% dans les programmes de l’agrégation externe de 2009 à 2018, 9% dans les programmes du concours d’entrée à l’Ecole normale supérieure, de 2008 à 2017.

Une analyse quantitative et textométrique des œuvres au programme, et des femmes présentes dans diverses bases de données d’écrivains, ainsi que dans les listes de baccalauréat (listes des lectures analytiques préparées en cours de première, transmises aux jurys des oraux de l’épreuve anticipée de français du baccalauréat), permettra de faire émerger les spécificités des œuvres de femmes étudiées en cours de lettres.

 

Étiquettes : lire actualités