CNRS

Accéder au site.

Présentation

La science semble s’éloigner de plus en plus du grand public. Jadis, la science fascinait et semblait utile, même indispensable, pour la société. Aujourd’hui, elle paraît très lointaine, souvent inaccessible, et elle inspire parfois la crainte. Les jeunes se détournent des carrières scientifiques. Les mathématiques souffrent même de ce problème un peu plus que d’autres sciences, peut-être à cause de leur côté souvent abstrait mais peut-être aussi car les mathématiciens ne sont pas habitués à expliquer leurs travaux au public général. Quel dommage car les maths sont si passionnantes ! Ce site veut contribuer à réduire ce manque de communication entre les chercheurs en mathématiques et le public.

De nombreux sites remarquablement intéressants apparaissent sur internet et traitent de mathématiques mais très peu sont exclusivement consacrés à la recherche contemporaine. « Images des Mathématiques » (IdM) a pour but de présenter la recherche mathématique - en particulier française - et le métier de mathématicien, à l’extérieur de la communauté scientifique. Tous les articles sont écrits par des chercheurs en mathématiques et aucun article n’est écrit pour les chercheurs en mathématiques. IdM n’a donc pas vocation à publier ou évaluer des articles et des projets de recherche. Il vaut mieux soumettre ceux-ci à des équipes de recherche, des laboratoires ou des contacts plus appropriés.

Nous espérons ainsi montrer les aspects mathématiques de la recherche contemporaine, bien sûr ! mais aussi ses aspects historiques, culturels et sociologiques. Comme dans tout site de ce genre, les lecteurs sont invités à participer au débat sous la forme de commentaires ajoutés aux articles.

Le site est hébergé par le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et il est l’héritier d’une revue (papier !) du même nom qui publiait des articles de « divulgation », écrits par des chercheurs mais destinés à d’autres chercheurs de disciplines voisines. Il ne s’agit donc que d’un héritage lointain puisque le but est maintenant radicalement différent. D’un point de vue technique, ce site est publié sous le logiciel libre SPIP, qui nous semble parfaitement adapté.