La formation continue

  

Éditorial de Armande Le Pellec Muller, Recteur de l'académie de Montpellier

Au moment où le fonctionnement de notre système éducatif se transforme en profondeur, il est plus que jamais indispensable que l’offre académique de formation continue puisse aider les professionnels de l’éducation à mieux accompagner chaque élève afin qu’il trouve sa place dans la société de demain.
Les enjeux sont de taille :

  • former et soutenir les équipes pédagogiques à mieux répondre aux besoins spécifiques des jeunes qui leur sont confiés, améliorer l’efficacité des apprentissages et la fluidité des parcours en vue d’une meilleure insertion sociale et professionnelle ;
  • identifier les démarches et les outils pour combattre les inégalités tout au long de la scolarité ;
  • faire progresser les pratiques professionnelles de manière à construire ensemble une école plus juste et bienveillante, qui valorise les acquis en veillant au bien-être des élèves qu’elle accueille.

L’offre de formation 2014-15 est profondément renouvelée. Vous y trouverez les dispositifs pour accompagner les axes stratégiques de notre action commune, à savoir lutter contre la difficulté scolaire et le décrochage, faire évoluer les pratiques en matière d’évaluation, agir sur le climat scolaire pour développer les apprentissages des élèves, poursuivre la généralisation des usages du numérique et de l’ENT, au service de projets collectifs et/ou d’établissements fédérateurs de la mise à disposition des ressources...
J’ai souhaité que de nouvelles modalités de formation soient fortement développées : en lien étroit avec l’ESPE, celles qui favorisent une nouvelle gestion de l’alternance et la complémentarité du parcours de professionnalisation des professeurs stagiaires, dans une logique d’individualisation de ce parcours à l’échelon des établissements formateurs ; celles qui, concernant le premier et le second degré ou les réseaux d’éducation prioritaire, répondent véritablement aux besoins des équipes et permettent d’accompagner sur le terrain leurs projets et leurs innovations, en lien étroit avec la recherche; celles qui banalisent l’usage des plateformes de ressources et de services à distance, comme le propose la plateforme m@gistère...
J’ai souhaité également :

  • développer et professionnaliser de manière significative les formations de formateurs et celles des différents tuteurs, (personnels d’encadrement, personnels enseignants ou contractuels...), qu’ils débutent dans la fonction ou soient plus expérimentés, parce qu’ils jouent un rôle essentiel dans l’animation des réseaux de proximité et sont porteurs d’une culture commune indispensable à la conduite du changement.
  • mettre l’accent sur les formations territoriales et collectives à l’initiative des prescripteurs locaux que sont les chefs d’établissement, les I.E.N., les inspecteurs référents, avec l’objectif de mieux répondre aux besoins qu’ils identifient pour leurs équipes, au plus près du terrain. Une centaine d’offres de formation collectives sont ainsi à votre disposition. J’invite les équipes à se saisir pleinement de ces possibilités de formations locales.
  • renforcer les formations de la filière administrative, et celles qui vont dans le sens d’une rénovation de la gouvernance locale, en permettant de développer les partenariats avec l’ensemble des acteurs de la communauté éducative.
  • pour tous les personnels, accompagner et soutenir davantage de projets professionnels en lien avec une perspective d'évolution de carrière.

J’émets le vœu que chacun puisse trouver dans cette offre de formation académique l’accompagnement professionnel nécessaire, pour le plus grand profit de nos élèves.
Armande Le Pellec Muller
Recteur de l'académie de Montpellier
Chancelier des Universités