L'oiseau de feu de Igor Stravinsky

DVD : Berliner Philharmoniker in Japan 1994 - dir. Claudio ABBADO , TDK recording

Moussorgsky : une nuit sur le mont Chauve

Stravinsky : L'oiseau de feu

Tchaïkovsky : Symphonie n° 5, op 64

            Un concert de l'orchestre philharmonique de Berlin remarquablement filmé. Ce document constitue une approche concrète et très claire de l'orchestre.

            On peut y suivre le travail du chef d'orchestre dans sa gestuelle (imposer un tempo, solliciter tel ou tel instrument, indiquer une nuance, créer un climat... ) mais aussi dans sa relation humaine à l'orchestre : l'extrême concentration de tous est aisément perceptible.

            La réalisation est très soignée. Tutti, instrument soliste, petit groupe, indications du chef,... chaque plan tire sa légitimité de la musique.

Exemple d'utilisation pédagogique

Niveau : Sixième

Objectif : Aborder l'orchestre par la musique descriptive en mettant en valeur les paramètres musicaux qui permettent de créer un climat particulier : timbres, registres, intensités, modes de jeu, masses sonores.

Écoute 1 : Stravinsky : L'oiseau de feu (suite 1919)   Danse infernale de Katchei

Il est intéressant de faire découvrir l'oeuvre par l'écoute traditionnelle du disque :

Après avoir défini le caractère de Katcheï (féroce, violent, agressif, méchant,...), on peut expliciter les caractéristiques musicales qui le font percevoir comme tel : registre grave, instruments puissants, lourds, sombres, nuance forte avec des accents, dominante rythmique, tempo rapide... On fera le même travail avec l'oiseau : registre aigu, instruments piquants, percutants, légers, jeu piqué, passages plus mélodiques (cordes)... Les élèves peuvent alors suivre le combat qui oppose ces deux personnages.

Dans un deuxième temps, la découverte du DVD permet d'aller plus loin :

·        Mettre une image sur les instruments décrits précédemment,

·        Analyser le travail du chef d'orchestre,

·        Analyser le travail des musiciens (ceux qui jouent beaucoup et ceux qui interviennent rarement, les solistes et ceux qui sont noyés dans la masse...)

·        Évoquer le rôle de la partition

·        Visualiser la répartition des instruments sur la scène

·        Comprendre les "règles" qui s'imposent au spectateur d'un concert symphonique

Écoute 2 : Stravinsky : L'oiseau de feu (suite 1919)   Berceuse

Très différente de l'extrait précédent, elle peut être analysée par comparaison à celui-ci. Le DVD permet d'entrer dans cette pièce douce et lente, difficile à écouter en disque pour des élèves de sixième. On peut visualiser la technique du tremolo et percevoir l'extrême tension induite par le triple piano qui précède le final.

Annexe : L'oiseau de feu, un conte traditionnel russe

Un chasseur s'aventure dans une forêt inconnue dans l'espoir de trouver de nouvelles proies. Il repère un oiseau aux plumes couleur de feu et parvient à le capturer. L'oiseau se débat violemment dans la cage et, adoptant un langage que le chasseur peut comprendre, lui explique qu'il ne peut vivre enfermé. Le chasseur libère l'oiseau qui, en échange, lui donne une plume magique : en cas de danger, il n'aura qu'a l'agiter pour obtenir de l'aide.

Le chasseur poursuit son chemin et arrive à la grille d'un château qui semble abandonné. Le parc, envahi par les mauvaises herbes, est peuplé de statues de pierre représentant de jeunes hommes. Au milieu d'une clairière, neuf princesses dansent en rond. Le chasseur est fasciné, et, à l'invitation d'une des princesses, pénètre dans le parc. C'est alors que surgit le terrible Katcheï, maître des lieux, qui, il y a longtemps, a obtenu l'immortalité. Le prix à payer est lourd : tout ce qu'il touche se transforme en pierre. C'est ainsi que Katcheï, ne pouvant toucher aucune des princesses qu'il a capturées et ensorcelées, piège les chasseurs de passage qui osent s'approcher.

Comprenant quel va être son sort, le chasseur agite la plume, et bientôt, l'oiseau de feu plane au-dessus de Katcheï. Il connaît le point faible du magicien et sait qu'on ne peut le vaincre qu'en lui crevant un oil. Un terrible combat s'engage entre Katcheï et l'oiseau qui sortira vainqueur. Avec la mort de Katcheï, tout le château est plongé dans un sommeil profond, puis, l'enchantement ayant prit fin, une à une les statues de pierre reprennent forme humaine et les princesses retrouvent leurs esprits.