Les autres arts

La loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la république (8 juillet 2013) a, pour la première fois, confié explicitement à l’École une responsabilité d’éducation artistique et culturelle (ÉAC) pour tous les élèves. Organisée en parcours d’éducation artistique et culturelle (PÉAC) tout au long de la scolarité, « elle favorise la connaissance du patrimoine culturel et de la création contemporaine et participe au développement de la créativité et des pratiques artistiques ». La loi précise par ailleurs que « l'éducation artistique et culturelle est principalement fondée sur les enseignements artistiques ». S’il entérine une déjà longue histoire du développement de l’action culturelle à l’École notamment dans les domaines artistiques, cette nouvelle ambition doit aujourd’hui mobiliser les nombreux acteurs en ce domaine et, comme le précise la loi, tous ceux en charge des enseignements artistiques.

Si toutes les disciplines sont invitées à s'interroger sur la rencontre avec d'autres champs de la connaissance sur la manière dont elles concourent en interagissant à la formation générale de l'élève, l'éducation musicale est dans cette démarche particulièrement sollicitée. Historiquement située au carrefour des sciences et des lettres, la musique a de tout temps été associée à d'autres formes d'expression artistique, poésie, théâtre, arts plastiques, danse, participant fondamentalement aux recherches concernant l'œuvre d'art totale, du théâtre musical à « l'art sonore » qu'est aujourd'hui le cinéma selon Michel Chion. Pour la musique, étymologiquement "art des muses" chez les grecs, et de toutes les muses, s'ouvrir aux autres est en quelque sorte un retour aux sources.