Conférence "Savoirs scientifiques et autonomie de la science"

Mardi 6 mars 2018 - 10:15

Dans le cadre des travaux de l'équipe-projet MSH Sud LumAc 20-21, qui analyse le phénomène politique, philosophique et culturel des «Lumières», Faouzia Charfidonnera un exposé ouvert à tous dans l'amphi Chaptal de la ComUE LR-Universités, 8 rue de l'école normale à Montpellier, le vendredi 16 mars 2018 de 15h à 17h.

Résumé
La montée de l’islamisme vers la fin des années 1970, a favorisé un nouveau discours sur la science qui exclue toute autonomie de celle-ci par rapport à l’islam et marque un tournant par rapport au mouvement de la renaissance musulmane du 19ème siècle. 
Il impose à la pensée de s’exercer uniquement dans un champ structuré par la révélation et exclue le rôle de la raison. Les deux fondements, affirmation d’une vérité unique, celle de la révélation, affirmation d’une cause unique et négation du principe de causalité, permettent de comprendre l’attitude à l’égard de la science incompatible avec la modernité, prônée par les nouveaux gardiens de l’islam, prédicateurs, promoteurs de l’islam politique, et promoteurs d’un islam rigoriste.

Faouzia Charfi est professeur émérite de physique de l'université de Tunis. Elle a été secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche du premier gouvernement qui a suivi la révolution de Jasmin. Elle est l’auteure de La Science voilée (Odile Jacob, 2013) et Sacrées questions... Pour un islam d’aujourd’hui (Odile Jacob, 256 p., 22,90 €). Dans ces ouvrages, elle montre comment le monde musulman, à l'avant-garde de la science entre les VIIème et XVème siècle s'en est progressivement écarté.

Entrée libre !

Cliquez ici pour télécharger l'affiche.

Étiquettes : Conférence Actualités