Proposer et réaliser son protocole expérimental : le droit à l’erreur !

Mardi 7 février 2012 - 16:00

Khelifa HEDLI, professeur de physique-chimie en collège, propose une activité sur la combustion du butane contenu dans un briquet, dont la mise en œuvre est particulièrement intéressante.

En effet, s’il est souvent pertinent de demander aux élèves de proposer un protocole expérimental pour valider une hypothèse, il n’est pas toujours possible de laisser les élèves mettre en œuvre leur proposition.
Dans l’exemple traité, les productions des élèves montrent comment le professeur écarte les hypothèses invraisemblables pour laisser ensuite réaliser des protocoles proposés, même si du point de vue pratique (ou théorique) certains d’entre eux paraissent évidement irréalisables pour le professeur.

Cette activité en classe concerne l’item du socle le plus travaillé en sciences physiques : « Raisonner, argumenter, pratiquer une démarche expérimentale ou technologique, démontrer » qui est évalué (sous forme formative ou sommative) pendant l’activité.

Cliquez ici pour télécharger le document élève et le document professeur