La formation 2017/2018

Dimanche 1 octobre 2017 - 21:00

La formation

La réforme des programmes du collège n’a pas affiché un grand changement pour les enseignants sur le fond disciplinaire, en technologie en particulier.

L’approche curiculaire de l’enseignement s’appuie sur les programmes des cycles 3 et 4. L’évaluation des compétences du socle commun de connaissances, de compétences et de culture s’appuie sur celle des compétences de chaque discipline. Ces nouveautés conduisent à des interrogations bien légitimes qui ont invité les inspections à mettre en place un accompagnement des équipes pédagogiques. Les formations pour l’enseignement de la technologie au collège, contribue à cet accompagnement.

Au lycée, depuis les lourdes formations visant la mise en œuvre de la réforme STI2D, les IA-IPR STI se sont appuyés sur leurs observations en établissements, sur leurs échanges avec les différentes équipes enseignantes et sur les directives pédagogiques nationales pour proposer un accompagnement de tous pour parfaire leurs actions auprès des élèves qui leur sont confiés.

 

Au collège

IA-IPR STI pilote du dossier : Christian LAURENT

  1. La mise en place des centres de ressources de la technologie (CRT)

L’idée de l’inspection pédagogique régionale STI a été de mettre en place un dispositif de formation qui implique chacun des acteurs, de façon effective, dans sa propre évolution professionnelle, autour de l’enseignement de la technologie et de l’évaluation des élèves.

Pour cela elle a mis en place des « CRT », installés dans des collèges volontaires, animés, la plupart du temps par un enseignant de technologie du collège d’accueil.

Désignation CRT

Désignation animateur

Dept

COLLEGE

Ville

Nom

Prénom

Courriel

11

Pierre et Marie Curie

Rieux Minervois

LAMADE

Christelle

Christelle.Lamade@ac-montpellier.fr

30

Lou Redounet

Uzès

CUNY

Julien

julien.cuny@ac-montpellier.fr

30

Lou Redounet

Uzès

MONTAGNE

Vincent

vincent.montagne@ac-montpellier.fr

30

Théodore Monod

Clarensac

 

 

 

30

Via domitia

Manduel

REMY

Emmanuel

Emmanuel.Remy@ac-montpellier.fr

30

Diderot

Alès

GILBERTAS

Ivan

Ivan.Gilbertas@ac-montpellier.fr

34

Frédéric Bazille

Castelnau le Lez

GILBERT

Davy

davy.gilbert@ac-montpellier.fr

34

Les salins

Villeneuve lès maguelones

DELBOURG

Jean-François

jean-francois.delbourg@ac-montpellier.fr

34

Les salins

Villeneuve lès maguelones

PAOLUCCI

Marco

Marco.Paolucci@ac-montpellier.fr

34

Du Salagou

Clermont l'Hérault

DURAND

Christian

christian.durand4@ac-montpellier.fr

34

Las Cazes

Montpellier

PUERTA

Joseph

joseph.puerta@ac-montpellier.fr

34

Le Cèdre

Murviel les Béziers

SERANO

David-Joël

 

34

Marcel Pagnol

Sérignan

GILOTTE

Claude

Claude.Gilotte@ac-montpellier.fr

34

Pierre Mendès France

Jacou

BENYAYER

Paul-Robert

Paul-Robert.Benyayer@ac-montpellier.fr

48

Haut Gévaudan

Saint Chély d'Apcher

CALS

Pierre-Olivier

pierre-olivier.cals@ac-montpellier.fr

66

Jean Amade

Ceret

MARCOTTE

Jean-Luc

jean-luc.marcotte@ac-montpellier.fr

66

Jean Rous

Pia

MICALLEF

Yann

yann.micallef@ac-montpellier.fr

66

le Riberal

Saint Esteve

TANYERES

Olivier

olivier.tanyeres@ac-montpellier.fr

66

Alice et Jean Olibo

Saint Cyprien

TRESSON

Sébastien

Sebastien.Tresson@ac-montpellier.fr

 

Chacun des 17 centres accueillent environ 25 enseignants pour 4 journées de formation. Les 425 enseignants (environ) de technologie de l’académie sont convoqués à ces formations.

Chaque CRT reçoit la visite d’un des 3 IA-IPR STI, sur une demi-journée (prise sur les 4 journées) afin d’échanger avec les stagiaires et de répondre à leurs questions.

 

Cette organisation en CRT permet à l’ensemble des collègues de participer à une communauté professionnelle au plus proche de leur lieu d'affectation. Ces communautés poursuivent trois objectifs principaux :

1. Mettre en œuvre une veille informationnelle,

2. Proposer des actions de formation en réseau,

3. Dynamiser les échanges de pratiques professionnelles.

 

  1. La formation territoriale proposée en 2017-2018

Le plan académique de formation 2017 – 2018 prévoit 4 Journées de formation en CRT.

La formation en CRT est articulée autour des priorités institutionnelles et doit répondre aux besoins locaux des professeurs.

Pour 2017 – 2018 :

  • Formation académique sur les activités manipulatoires (1 journée).
  • Echange avec le corps d’inspection (1/2 journée).
  • Approfondissement sur l’évaluation (1 journée).
  • Contenu laissé à l’appréciation des CRT (1,5 journée).

 

  1. La formation des contractuels

L’accueil des contractuels doit être au centre de nos préoccupations. L’académie fait de plus en plus appel à ces personnels pour assurer les enseignements de technologie au collège. Il est donc fondamental de leur donner les premières clés d’entrée dans le métier. Cette première expérience permet souvent de susciter des vocations. Le dispositif prévoit :

  • 3 journées de formation en présentiel dont les contenus prennent appui sur le référentiel des compétences professionnels des professeurs. L’esprit de ce module se veut progressif et part de quelques concepts liés aux neurosciences afin que les stagiaires appréhendent la manière dont un collégien apprend. La formation se poursuit sur des aspects didactiques de la discipline et la façon dont on construit une progression sur le cycle et la manière dont on doit architecturer l’ensemble des séances autour de séquences en vue de former un tout cohérent. Les stagiaires prennent ensuite un peu de recul pour positionner leur action au sein de la communauté éducative.
  • Une Formation Ouverte A Distance dans laquelle les stagiaires retrouvent l’ensemble des ressources proposées lors des présentiels avec un appui sous la forme d’un tutorat distant. Cette FOAD permet également, aux collègues qui nous rejoignent après les présentiels de pouvoir commencer leur travail avec quelques ressources.

Cette formation est assurée par Catherine POVILLON, Damien ANGILELLA et Stéphane PIGLIA

 

  1. La Formation Ouverte A Distance.

Nous proposons, à cette rentrée scolaire, 5 parcours centrés sur des thèmes pédagogiques identifiés. Parmi ceux-ci :

  • La démarche d’investigation (mettre en place une situation déclenchante, faire émerger les représentations, construire les apprentissages et les structurer en fin de séance).

Responsables du parcours : Damien ANGILELLA et Marjorie HUGUET.

  • Modélisation 3D avec FREECAD comme support. 

Responsable du parcours Ivan GILBERTAS et Christian DURAND.

  • Intégrer des challenges académiques et nationaux dans son enseignement.

Responsables du parcours Olivier TANYERES  et Ludovic PINARD.

  • Les objets connectés.

Responsables du parcours Vincent MONTAGNE et Emmanuel REMY.

  • Prototypage rapide (Impression 3D).

Responsables du parcours Pierre Olivier CALS et Christophe ARAOU.

Ces parcours sont construits pour être suivis sur plusieurs mois. Ils proposent des contenus techniques sur les thèmes et conduisent les stagiaires à produire une séquence pédagogique en rapport avec le thème étudié. Ceux-ci disposent également d’un tutorat distant pour les épauler dans leurs travaux pédagogiques.

 

Au lycée

Les principales formations mises en place en 2017-2018 sont :

  • La modélisation multi physique utilisant le logiciel MATLAB
  • l’utilisation de logiciel qui permette de réaliser, de manipuler, de compléter des modèles numériques (BIM)
  • la formation au réseau (CISCO)

 

  1. La modélisation multi physique

Cette formation s’inscrit dans les exigences des formations S-SI et STI2D visant la modélisation et la simulation de comportement de systèmes multi physiques. Le logiciel MATLAB est utilisé ici. L’aspect scientifique de cette formation doit inviter tous les enseignants y participant à travailler ce volet avec leurs élèves, si important pour leur réussite post baccalauréat.

Cette formation est assurée au lycée Jules FIL de Carcassonne par David DENJEAN et Stéphane AUDEBERT.

2 journées de formation sont prévues à un mois intervalle. Les stagiaires sont en groupe de 24. Deux groupes sont programmés d’ici le mois de mars 2018, un troisième groupe sera éventuellement mis en place selon les stagiaires volontaires et les disponibilités des formateurs.

Les candidats à l’agrégation et inscrits à la formation pour ce concours sont systématiquement inscrits à la formation MATLAB.

Contenu de la formation :

Phase 1: Une journée de formation

24 stagiaires sont initiés à MATLAB pendant 1 journée de formation. A l'issue de cette journée les collègues ont les bases pour continuer les activités commencées en groupe.

  • Accueil et échange
  • Initiation à MATLAB et SIMULINK = 20 minutes
  • Cas d'étude n°1, équation de la dynamique avec SIMULINK.  = 1 heure et 20 minutes
  • Cas d'étude n°2, équation moteur à courant continu avec SIMULINK.  = 1 heure et 20 minutes
  • Déjeuner
  • Initiation à SIMSCAPE = 20 minutes
  • Cas d'étude n°3, modélisation d'une chaîne d'énergie avec SIMSCAPE
  • Mise en place des travaux pour la deuxième journée

Phase 2: Echanges à distance

A l'aide d'une plateforme d'échanges et de formation type m@gistère ou ENT, les stagiaires continuent le travail commencé en groupe et élaborent les nouveaux modèles et les séquences qui seront le cœur de la phase 3.

Phase 3: Deuxième journée de formation

Les groupes se retrouvent pour échanger sur le travail réalisé et apporter les modifications et améliorations, au moins un mois après la première journée de formation. Ensuite les modules plus spécifiques seront abordés ensemble ou en petit groupe.

 

  1. La maquette numérique

Une nouvelle organisation de travail se met en place autour du concept de la maquette numérique du bâtiment (concept BIM). Elle concerne toutes les parties prenantes de l’acte de construire, de l’intention de réaliser un ouvrage jusqu’à sa réception et tout au long de son exploitation.

Toutes les formations associées au BTP sont concernées : STI2D spécialité AC et EE, BTS BAT, EEC, MGTMN, FED et les baccalauréats professionnels.

L’accompagnement des enseignants est nécessaire pour parfaire les enjeux de cette transition numérique dans le bâtiment. Un plan académique de formation ambitieux est mis en place. Il concerne les enseignants des lycées (LPO, LGT et LP).

Le logiciel REVIT d’Autodesk a été choisi.

6 modules de formation sont mis en place :

  • 2 modules de tronc commun (formateurs Philippe BOUTEILLE)

une journée sur les généralités du BIM - 3 journées sur l’utilisation du logiciel REVIT. Tous les enseignants concernés sont invités à suivre ces formations

  • 4 modules de spécialités visant à exploiter la maquette numérique :

REVIT STRUCTURES (formateurs externes) plutôt destiné aux enseignants des BTS BAT, TP, EEC, SCBH, EB (calculs des structures)

ATTIC (formateur externe) plutôt réservé aux enseignants du BTS EEC (métré, devis…)

MEP (formateurs Nadia ESTANG et Jean-Luc GAVE, académie de Toulouse) plutôt réservé aux enseignants du BTS FED (calculs de réseaux fluidiques…)

ARCHIWIZARD (formateur Nadia ESTANG) ouvert à tous les enseignants (calcul de performance énergétique…)

 

Les formations commenceront fin septembre. Les enseignants intervenant dans les BTS sus cités sont les premiers formés puisqu’ils auront à suivre ensuite les modules de spécialités.

Les projets des épreuves des BTS devront à plus ou moins court terme, s’appuyer sur des maquettes numériques.

Tous les enseignants intervenant en STI2D seront formés ensuite, cette année ou l’année prochaine, afin de développer des projets en s’appuyant sur des maquettes numériques, en AC et en EE quand cela sera possible.

 

  1. CISCO

La ministre de l’éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, et le directeur général de CISCO France, Robert Vassoyan, signent le 27 novembre2015 le partenariat entre Cisco et le MENESR.

Les objectifs, fixés au travers de 4 fiches actions, sont :

  • Former au minimum 200 000 élèves, étudiants, employés et demandeurs d’emploi.
  • Former 1 500 enseignants pour qu’ils deviennent instructeurs certifiés en technologies réseau ou en cyber sécurité. Cela permettra ensuite de dispenser aux élèves des parcours haut niveau en technologies informatique, réseau et cyber sécurité.
  • Acculturer au digital 4 500 enseignants, qui pourront à leur tour transmettre cette culture et ces formations à leurs élèves.
  • Informer les jeunes filles de l’intérêt des filières scientifiques et notamment des perspectives de carrière dans le digital dans un but de parité.

Dans nos formations technologiques du collège au post baccalauréat, la présence du numérique est bien réelle. Le développement de cette culture numérique pour tous doit être poursuivi.

Le lycée Jules FIL à Carcassonne s’est emparé de cet accord et, en s’appuyant sur une équipe dynamique, a pu mettre en place une plateforme de formation avec l’accompagnement de CISCO.

Des formations seront proposées tout au long de l’année par groupe de 20 personnes.Notre priorité en STI est de former à cette culture réseau, les enseignants SII intervenants en enseignement transversal.