Les flux de carbone entre la forêt méditerranéenne et l’atmosphère

Les flux de carbone entre la forêt méditerranéenne et l’atmosphère

Article original de Philippe Carbonne avril 2007, réactualisé Patrice FABRE, juillet 2015

Origine des données

Les informations utilisées sont les valeurs journalières mesurées pendant l’année 2004  donnant le flux de carbone en g.m-2 de forêt. Ces données sont issues des recherches du CEFE (Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive du CNRS de Montpellier) sur la forêt expérimentale de Puechabon.

Un diaporama, support d'une conférence réalisée par Richard JOFFRE, Jean-Marc OURCIVAL & Serge RAMBAL lors des journées du cent cinquantenaire de la Société d’Horticulture et d’Histoire Naturelle de l’Hérault de la société, est disponible sur le site de la DRAAF (Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt) du Languedoc Roussillon.

Objectif du TP

 

La garrigue est-elle un puit ou une source de carbone pour l’atmosphère ? En d’autres termes, la garrigue respire-t-elle plus ou fait-elle plus de photosynthèse ?

 

  • Une introduction est nécessaire sur l’équilibre photosynthèse / respiration dans la biosphère
  • A partir des calculs et graphiques réalisés avec un tableur (Excel ou LibreOffice Calc), les élèves réalisent bilan des interactions. De nouvelles questions peuvent être soulevées, notamment sur l’origine des bouffées de carbone en août et en octobre.
  • La séance peut se conclure en expliquant ces sources ponctuelles de carbone grâce au documentaire réalisé par le CEFE.

Les élèves réalisent un graphique sous Excel puis calculent que la forêt méditerranéenne capture chaque année 343,71 g.m-2 de carbone.  

Documents en téléchargement

 

 

Agenda


Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di

Evénements à venir