Clé pour réussir l’épreuve anticipée de Sciences

TraAM-SVTExemple de production TraAM SVT 2016-2017 de l'académie de Montpellier

 

Lors de l’épreuve anticipée de Sciences, l'évaluation est réalisée sur les acquis de ces deux disciplines : SVT et SPC.

La partie I, commune aux SVT et SPC, porte sur un des deux thèmes «Représentation visuelle» ou «Nourrir l'humanité». Elle évalue les acquis de ces deux disciplines, sur 8points.

L'élève doit présenter une argumentation scientifique portant sur des questions de société, sur les avantages et limites des avancées scientifiques et technologiques ou sur des problématiques de santé ou de développement durable. Il fait preuve d'esprit critique. Dans ce cadre, il est amené à mobiliser ses connaissances.

Cette réflexion prend la forme d'un commentaire rédigé et s'appuie sur un à trois documents, supports du questionnement et de la construction des éléments de réponse. Ces documents présentent des données scientifiques et/ou relatives à des faits d'actualité.

Sur l’ENT (séquence de classe inversée) :

Séance 1 :

Thème 1 : Représentation visuelle

Compétences travaillées :

  • Sélectionner, extraire l'information
  • Argumenter à l'écrit sur des questions scientifiques et de société

1° - L’élève visionne une présentation dynamique (Prezi) « Clé du succès pour l’épreuve anticipée de Sciences partie 1 » :

prezi - cle du succes

 Cliquer sur l'image pour lancer le Prezi

prezi 1ES méthodologie argumentation

Le document indique :

  • les attendus de l'examen,
  • les compétences requises, les étapes nécessaires,
  • le mode d’évaluation + fiches de méthode.

 

2° -L’élève répond ensuite  à un questionnaire :

a) Rappeler en quoi consiste la 1ère partie de l'épreuve anticipée du Bac de Sciences.

b) Donner les compétences requises pour réussir cette épreuve.

c) Résumer les étapes nécessaires pour rédiger une argumentation scientifique.

d) Préciser les éléments pris en compte par le correcteur pour évaluer votre copie.

e) Noter les erreurs à ne pas commettre.

f) Vous sentez-vous prêt(e) pour réussir cette épreuve ? Si non, de quoi auriez-vous besoin pour y arriver ?

 

3° - Il évalue ensuite des réponses d'autres élèves et les siennes (utilisation de l'activité précédente) pour:

  • comprendre ce qui est attendu
  • savoir comment s'y prendre pour rédiger
  • identifier les erreurs à ne pas commettre.

Les compétences travaillées :

compétences

Des exemples de réponses-élèves :

Dans le doc 1 il s'agit d'un patient qui souffre d'une lésion au cortex cérébral de l'aire V4, et qui n'arrive pas à associer des formes de couleurs variées.

Dans le doc 2, il s'agit des aires V4 et V5. L'aire V4 permet au sujet A de regarder des plages très colorées. Tandis que l'aire V5 permet au sujet B de regarder un tableau en noir et blanc (donc beaucoup moins coloré) qui est en mouvement.

Dans le doc 3 le patient souffre d'une intoxication au monoxyde de carbone qui a causé une destruction des cellules localisées dans la zone du cortex de l'aire V3 il ne voit pas les formes, mais il voit les couleurs puisqu'il ne se fie qu'à elles.

Dans le doc 4, nous constatons que les caractéristiques des images reçues par l'œil sont traitées par des voies nerveuses séparées mais la perception finale est unique c'est le résultat de l'intégration de ces différentes informations.

Synthèse : Donc on peut en conclure que pour avoir une vision optimale il faut que toutes les aires du cortex visuel soient en bon état puisqu'elles sont indispensables à la perception des couleurs, des mouvements et des formes.

Le document 4 nous montre que la perception d’une image est constituée par 3 caractéristiques : La perception des formes, le traitement des différentes couleurs et la distinction des mouvements et de la profondeur, chacune de ces étapes aboutissent à la création d’une image par traitement de messages nerveux diversifiés permettant d’élaborer une perception de l’environnement : C’est l’intégration. En fonction des images qui nous sont présentées les zones du cerveau actives sont différentes. Par exemple si les formes ne sont pas les mêmes ou s’il y a la présence de couleurs les zones du cerveau sollicitées changent. Nous pouvons en conclure que les zones du cortex visuel sont spécifiques pour chacune des caractéristiques. Un patient souffrant d’une lésion très localisé du cortex cérébral n’arrivera plus à percevoir la couleur rouge et confondra certaines autres couleurs.

Une image naît des interactions entre différentes aires du cortex cérébral car déjà tout dépend si c'est la gauche ou la droite qui lit l'image

Doc 1 : un patient est atteint d'une lésion au cortex cérébral a la faculté de pouvoir reproduire les formes qu'il perçoit mais moins pour les couleurs. Le rouge devient noir, le vert clair en blanc et le bleu est très peu distingué.

Doc 2 : pour distinguer les couleurs, le cerveau utilise le lobe occipital gauche et l'aire V4 active du côté droit du cortex cérébral.

Pour analyser les formes en mouvement il faut le lobe occipital gauche et l'aire V5 active gauche.

Doc 3 : l'examen médical a montré que suite à une intoxication il y a eu destruction des cellules dans la zone aire V3, ce qui a eu pour conséquence de ne plus savoir bien voir les couleurs ainsi que les formes.

Doc 4 : Les images sont perçues par 3 voies nerveuses pour les formes, les couleurs et pour le mouvement/la profondeur. (…)

Le cerveau occupe le rôle principal dans la vision. Il abrite toutes les cellules, les aires, les voies nerveuses qui sont indispensables à la vue.

Une simple lésion dans le cerveau (appelé cortex cérébral) peut endommager sérieusement la vue, cela peut détruire des cellules qui gèrent la vision des couleurs, les voies nerveuses qui s’occupent de la perception de l'image.

En classe

Séance 2 :

Compétences travaillées :

• Sélectionner, extraire l'information

• Argumenter à l'écrit sur des questions scientifiques et de société

Les élèves sont mis en activité

Mise en activité différenciée des élèves : des groupes de besoin sont créés en utilisant les 4 niveaux d'acquisition des compétences

Ces groupes effectuent :

  • la réalisation d'une activité mobilisant les compétences travaillées en amont (ENT) en notant les étapes suivies pour réussir + autoévaluation
  •  la comparaison des traces écrites de chacun : - étapes pour réussir, - résultat, - autoévaluation.

Une production attendue :

  • les étapes pour réussir : fiche méthodologique personnalisée. Elle sera évaluée par les pairs
  • le résultat : il est évalué par les pairs

1ES Fiche professeur Méthodologie argumentation

 

Étiquettes : Classe inversée ENT TraAM

Navigation

Agenda


Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di

Evénements à venir