Avalanche et pression démographique à Chamonix (Edugéo)

D'après un travail de Ludovic Delorme

Dans le cadre de la classe de Cinquième, l’élève est amené à observer, recenser et organiser des informations relatives aux risques d’accidents naturels (glissements de terrain, inondation, effondrements, éboulements...).

Cet exemple peut aussi être traité à l’aide du logiciel Google Earth.

Lancer Edugéo via le portail Eduthèque.

Aller à Chamonix puis afficher les couloirs d’avalanches (à sélectionner dans le dossier "Données externes / Cartorisque / CLPA"). Les données affichées sont issues du site http://www.avalanches.fr/.

  © GEOPORTAIL 2015

La couche d’avalanche recense deux types de zones, qui ne reflètent pas la délimitation d’un risque d’avalanche, mais qui correspondent au report (le plus exact possible) des limites extrêmes atteintes par des phénomènes d’avalanches observés, historiques ou dont les traces sont visibles sur le terrain, données issues de la CLPA (source : http://www.avalanches.fr/) :

  1. En mauve, les emprises de ces phénomènes d’avalanches constatés sont établies d’après des témoignages oraux ou écrits d’observation d’événements ou de leurs conséquences (CLPA témoignages).
  2. En orangé, elles sont établies d’après l’analyse de photographies aériennes complétée par une analyse de terrain (CLPA interprétation).

Les informations issues de l’EPA et de la CLPA représentent des données d’entrées incontournables pour l’étude et la gestion du risque. Cependant, elles n’indiquent pas l’aléa ou les risques d’avalanches, ni en fréquence, ni en intensité (source : http://www.avalanches.fr/).

La météorologie n’est pas seule responsable de risques avalancheux, cependant Météo France publie un bulletin quotidien "Neige et avalanche".

Afficher ensuite les bâtiments (à sélectionner dans le dossier "Données Edugéo / Réseaux, bâtiments, données administratives").

  © GEOPORTAIL 2015

Certains bâtiments sont localisés dans la terminaison de couloirs d’anciennes avalanches. L’élève est alors amené à réfléchir sur :

  • les raisons de l’implantation de ces constructions,
  • la construction éventuelle de pare-avalanches (exemple de pare-avalanche sous le glacier du Taconnaz),

  © GEOPORTAIL 2015

P.S. : Merci à Mylène BONNEFOY (Coordinatrice C.L.P.A. - Cemagref - U.R. ETNA - Saint Martin d’Hères) pour ses précieux conseils.

 

Autres exemples d’utilisation des globes virtuels de la 6ème à la Terminale S.

 

Étiquettes : SIG Risques Environnement