Le climat scolaire et la prévention de la violence

Samedi 13 avril 2019 - 22:00

 LE CLIMAT SCOLAIRE ET LA PREVENTION DE LA VIOLENCE

Un climat scolaire serein est une condition essentielle pour assurer les bonnes conditions de travail, le bien-être et l'épanouissement des élèves. La grande masse des violences en milieu scolaire est constituée d’actes d’incivilité et de victimation souvent mineures mais répétées. L’action publique fait porter ses efforts prioritairement sur la lutte contre toutes les formes de harcèlements, violences quotidiennes que l’école de la République ne peut accepter.

La démarche d'amélioration du climat scolaire

Lorsqu’il est dégradé dans une école, un collège ou un lycée, il est possible d’améliorer le climat scolaire, en portant son attention sur :

  • les pratiques professionnelles
  • les organisations retenues
  • la connaissance que l’on a des élèves
  • le contexte local et les partenariats

Ainsi, l’amélioration du climat scolaire est l’affaire de tous les adultes de l’établissement, des parents, des partenaires, qui peuvent aider les élèves à en devenir acteurs également.

La démarche d’amélioration du climat scolaire comporte sept axes, pour lesquels le site "Climat scolaire" donne des pistes concrètes d’action :

  • des stratégies d'équipe, qui permettent la cohérence et la constance des actions mises en place, et qui reposent sur une culture et un projet communs
  • la justice en milieu scolaire, afin que les élèves s’approprient les règles communes, se sentent protégés par elles et par la manière dont elles sont appliquées
  • la prévention et la gestion des violences et du harcèlement, par la mise en place d’un plan de prévention, la gestion et l’anticipation des conflits et des discriminations
  • la pédagogie et les coopérations, qui amènent à interroger comment les enseignements permettent aux élèves de développer leurs connaissances et leurs compétences, et d’orienter leur motivation vers les activités mises en place
  • la coéducation, pour permettre aux familles, même lorsqu’elles sont éloignées de l’école, d’être entendues et respectées, pour pouvoir s’emparer avec elles, conjointement, des questions éducatives
  • les pratiques partenariales, qui est constitué des acteurs départementaux ou académiques, des représentants d’autres institutions (police, gendarmerie, justice, santé, collectivités territoriales, etc.), des associations partenaires de l’école, des chercheurs en éducation
  • la qualité de vie et le bien-être à l’école, pour mener une réflexion sur les espaces scolaires, sur les relations interpersonnelles, sur les moyens offerts aux élèves pour s’exprimer, etc.

Ces sept domaines d’action sont interdépendants, parce que la démarche d’amélioration du climat scolaire est systémique et globale : s’emparer de l’un conduit à en investir d’autres. Par exemple, souhaiter améliorer la justice scolaire nécessite de mettre en place une stratégie collective, de questionner l’évaluation des apprentissages, la démarche d’appropriation et de mise en œuvre du règlement intérieur, de travailler sur la juste information des familles dans le cadre d’une coéducation constructive.

Pourquoi agir sur le climat scolaire ?

 

 
  • Améliorer les résultats scolaires
  • Améliorer le bien être des élèves et des personnels
  • Diminuer les inégalités scolaires
  • Diminuer l'absentéisme, les violences et le harcèlement scolaire. 
 

Pour aller plus loin vous pouvez consulter les sites suivants:

https://www.reseau-canope.fr/climatscolaire/accueil.html

http://www.esen.education.fr/fr/ressources-par-type/conferences-en-ligne/detail-d-une-conference/?idRessource=1708&cHash=1430e9d38a

https://www.reseau-canope.fr/climatscolaire/fileadmin/user_upload/outilspdf/Guide_climat_scolaire_second_degre2014.pdf

 

L Testut CPE Webmestre