Les DYS et troubles de l'apprentissage

Dimanche 14 avril 2019 - 01:30

Les DYS

Les troubles cognitifs spécifiques apparaissent au cours du développement de l’enfant, avant ou lors des premiers apprentissages, et persistent à l’âge adulte. Ils ont des répercussions sur la vie scolaire, professionnelle et sociale, et peuvent provoquer un déséquilibre psycho-affectif. Leur repérage, leur dépistage et leur diagnostic sont déterminants.

Certains de ces troubles affectent les apprentissages précoces : langage, geste…
D’autres affectent plus spécifiquement les apprentissages scolaires comme le langage écrit, le calcul. Ils sont le plus souvent appelés troubles spécifiques des apprentissages.

 

Résultat de recherche d'images pour "les dys images"

Dyslexie et dysorthographie

Nature des troubles spécifiques de l’acquisition du langage écrit communément appelés “dyslexie” et “dysorthographie”.

Il s’agit d’une altération spécifique et  significative de la lecture (dyslexie) et/ou de la production d’écrit et de l’orthographe (dysorthographie).
Ces troubles  apparaissent dès les premiers moments de l’apprentissage sous la forme d’une difficulté à maîtriser le stade dit alphabétique de l’apprentissage de la lecture.
Au stade suivant, le trouble se manifeste par une incapacité à mémoriser la forme visuelle des mots et à les reconnaître globalement (stade orthographique). Ceci entraîne une lecture généralement hésitante, ralentie, émaillée d’erreurs qui a pourtant exigé beaucoup d’efforts. L’orthographe, qui normalement se développe au fur et à mesure que s’automatise la reconnaissance globale des mots, est touchée.
La déficience liée à la dyslexie est d’intensité variable selon les individus. Elle peut être accompagnée de troubles du calcul, de la coordination motrice (et en particulier du graphisme) ou de troubles d’attention, avec ou sans hyperactivité.
Leur association est un facteur aggravant.

Manifestations
Difficulté à identifier les mots.
Difficulté à lire sans erreur et de manière fluide.
Difficulté à découper les mots dans une phrase.
Lenteur exagérée de la lecture.
Difficulté de compréhension des textes.
Écriture lente et difficile, parfois illisible (dysgraphie).
Nombreuses fautes d’orthographe, certaines phonétiquement plausibles, certaines aberrantes.
Fatigabilité importante liée à l’activité de lecture et d’écriture.

Répercussions
Mauvaise tenue des cahiers scolaires. Sont souvent incomplets, illisibles et incompréhensibles, ce qui entraîne des difficultés à étudier les leçons et faire les devoirs.
Difficultés de lecture et d’écriture ne permettant pas d’accéder naturellement à l’information.
Absence de goût pour lire et écrire.
Difficultés d’apprentissage dans de nombreuses matières : les matières littéraires sont les plus affectées, les matières scientifiques aussi peuvent l’être de par les difficultés
de compréhension des énoncés.
Problèmes de compréhension des sujets écrits aux examens, de la production d’une copie lisible et correctement orthographiée, et du temps mis pour l’écrire.
Résultats scolaires pas à la hauteur des efforts fournis.
Scolarité plus difficile avec risque de redoublement, interruption de la scolarité ou orientation vers une formation moins ambitieuse que ses capacités intellectuelles seraient en droit de lui autoriser.
Difficulté à gérer des situations où il est nécessaire de lire ou d’écrire (CV, petites annonces, tests d’embauche …)
Fragilisation psychologique.
Estime de soi diminuée.

Dysphasie

Nature des troubles spécifiques du développement du langage oral communément appelés “dysphasie”.

Ces troubles concernent le développement du langage oral et peuvent toucher les aspects réceptifs (décoder le langage reçu) et/ou expressifs (phonologiques, lexicaux syntaxiques …).

Manifestations
Paroles indistinctes, problèmes de syntaxe, expression par mots isolés, discours plus ou moins construit, manque de mots
Les personnes atteintes par ces troubles ont du mal à transmettre aisément des informations, des sentiments, à réciter des leçons, à raconter des histoires, à dialoguer, et ont des difficultés dans  toutes les restitutions orales.
Difficulté de compréhension de ce qui est transmis oralement, et donc inadaptation des comportements.

Répercussions
Difficultés dans la communication malgré une bonne appétence pour celle-ci.
Difficultés d’apprentissage scolaire.
Difficultés d’intégration scolaire et sociale.
Risque d’isolement.
Mauvaise estime de soi.
Voire, développement de troubles du comportement.

pour consulter davantage d'informations sur les autres dys, consulter le site fédération française des dys.

 

Parmi les autres troubles dys, on trouve :

  • La dysgraphie : trouble qui se traduit par des difficultés de coordination et de la conduite du trait (écriture)
  • La dyscalculie : trouble persistant du calcul qui se traduit par de grosses difficultés dans l’apprentissage des nombres et des opérations
  • La dyspraxie : trouble de l’organisation des gestes (coordination et planification)

Troubles d’attention avec ou sans hyperactivité

 

Nature des troubles spécifiques du développement des processus attentionnels et des fonctions exécutives.

Ces troubles portent sur les fonctions attentionnelles et exécutives et concernent l’attention soutenue, l’attention dirigée vers une stimulation, l’impulsivité, la précision visio-motrice… 
Ils sont permanents et apparaissent avant l’âge de la scolarité.
Ils peuvent être associés à d’autres troubles du comportement : opposition, anxiété, fatigabilité …

Manifestations
Tendance spontanée à avoir une activité désorganisée et inappropriée.
Grande distractivité.
Difficultés à diriger son attention, et à la mener à son terme.
Difficulté à réguler son impulsivité dans les échanges sociaux.

Répercussions
Difficultés dans les relations interpersonnelles au sein de la famille, dans l’environnement scolaire, amical ou professionnel pouvant entraîner de fréquents rejets.
Difficultés dans les relations d’autorité et de respect des règles.
Rendement diminué dans toutes les tâches et fatigabilité liée aux efforts requis pour être attentif.
Difficultés à réguler son impulsivité dans les échanges sociaux.
Parcours scolaire difficile en l’absence d’aménagements pédagogiques.
Stabilité professionnelle peu aisée.

Combien d'élèves en France sont touchés par les dys?

 

Ces troubles toucheraient 5% des enfants en France. Le diagnostic est très important pour permettre aux enfants et adolescents d'aménager leur scolarité et de bénéficier de toutes les aides dont ils ont besoin et d'appréhender sereinement leur avenir professionnel. Mais il reste encore compliqué.

La Loi du 11 Février 2005

La loi du 11 février 2005 est l’une des principales lois sur les droits des personnes handicapées, depuis la loi de 1975.
Les toutes premières lignes de la loi rappellent les droits fondamentaux des personnes handicapées et donnent une définition du handicap : “Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant”.

 

https://education.francetv.fr/matiere/actualite/ce1/video/c-est-quoi-la-dyslexie-1-jour-1-question

 

Pour approfondir consulter le site Fédération française des dys:  http://www.ffdys.com/troubles-dys/troubles-dattention-avec-ou-sans-hyperactivite

Rédigé par L Testut CPE Webmestre

Étiquettes : dys troubles